Espoir

Dans les ténèbres les plus épaisses,

L’espoir s’est levé,

Comme un triomphant soleil,

Aux ailes protectrices,

 

L’espoir a dit « ne retiens pas »

Il a jaillit comme un éclair,

Dans une nuit de tempête,

Il s’est souvenu…

 

L’espoir a ouvert grand ses bras,

Il a regardé au delà ,

il a dit « me voici! »

Et sur le bois il s’est offert,

 

Il a déversé la vie des cieux sur la terre,

Il a détrempé mon cœur de ses flots,

Il a ouvert une brêche,

Et sa lumière est devenu un feu

 

Brûlant comme un flambeau puissant,

Du gouffre vers l’éternité ,

Avec sa chair et son sang,

Il a bâtit un pont